Pourquoi le thermostat connecté est-il bénéfique pour la consommation d’énergie ?

Les thermostats connectés font beaucoup pour les consommateurs dans la vie de tous les jours. Ils régulent la puissance calorifique des surfaces chauffantes et veillent à ce que les espaces de vie et de travail soient agréablement chauds au bon moment. Les pertes de chaleur par les surfaces des fenêtres et des façades sont plus faibles et les coûts de chauffage diminuent.

Qu’est-ce qu’un thermostat connecté ?

Tout comme les thermostats de radiateurs classiques, les thermostats programmables influencent également les performances des surfaces chauffantes via le débit d’eau de chauffage. Pour que cela fonctionne, ils se composent d’une vanne, d’un servomoteur, d’une électronique et d’un capteur de température. Un thermostat d’ambiance programmable permet de choisir les heures auxquelles le chauffage doit être allumé et quelle température il doit atteindre durant ces périodes. Le réglage d’un thermostat d’ambiance programmable à une température plus élevée ne chauffera pas la pièce plus rapidement. Le thermostat connecté régule la puissance calorifique des radiateurs. Il est facile à assembler et à ajuster en fonction du temps. Les consommateurs bénéficient d’un plus grand confort et de coûts de chauffage réduits.

Comment fonctionnent les thermostats connectés ?

Les thermostats programmables ont un capteur de température qui se trouve dans la tête de soupape, une horloge, un moteur électrique et un mini-ordinateur. Tous ces composants garantissent que les thermostats horloge exactement à quelle heure un radiateur se réchauffe et quand il doit refroidir. Les thermostats traditionnels, en revanche, fonctionnent mécaniquement. Un liquide, qui se dilate et se contracte à nouveau, sert de capteur de température. Avec les thermostats programmables, les temps de chauffage peuvent être réglés avec précision au degré exact à l’avance. Chaque degré, plus ou moins, a un effet sur les coûts.

Potentiel d’économies des thermostats connectés

Les coûts de chauffage peuvent s’additionner un peu en automne, en hiver et au printemps. Le chauffage économique commence naturellement par la température ambiante. Chaque degré Celsius de moins permet d’économiser environ 6 % d’énergie de chauffage. Par exemple, 20 degrés au lieu de 24 degrés représenteront près d’un quart de la consommation d’énergie. Il peut donc être intéressant de ne chauffer que les pièces individuelles dans lesquelles vous séjournez la plupart du temps ou de ne chauffer qu’aux heures où quelqu’un s’y trouve réellement. Les thermostats numériques peuvent le faire. Si vous avez une routine quotidienne peu régulée, vous pouvez utiliser des thermostats intelligents pour réguler le chauffage très facilement ou même l’éteindre et le rallumer complètement.

Avantages et inconvénients de l’énergie solaire
Les 3 types de panneaux photovoltaïques