Qu’est-ce que l’énergie biomasse solide ?

Depuis la Préhistoire, les hommes n’ont cessé d’exploiter le potentiel renouvelable de la biomasse solide. En effet, cette source d’énergie compte plusieurs avantages à son effectif, dont on dénote particulièrement la production de chaleur, d’électricité et de biocarburants, mais pas que ! Elle permet de réduire les émissions de gaz à effets de serre et se décline en trois formes bien distinctes dont la biomasse solide est la plus répandue.

En quoi consiste la biomasse solide ?

L’énergie biomasse fait donc référence à l’énergie tirée des déchets suite à une combustion, fermentation ou à une synthèse chimique. De son côté, la biomasse solide, également désignée sous le nom de « bois énergie » est l’une des trois caractéristiques physiques variées de la biomasse (solide, liquide et gazeuse). La valorisation énergétique de cette réserve d’énergie permet la production de trois nouvelles formes d’énergie utile : la chaleur, l’électricité, et la forme motrice de déplacement. Concrètement, produire de l’énergie par la biomasse solide renvoie à la production de chaleur ou cogénération de chaleur ou d’électricité par l’intermédiaire de bois, déchets et autres produits agricoles.

Quels sont les types de combustibles issus du bois ?

Le bois énergie se décline en trois types : le bois bûche, les granulés de bois et la plaquette de bois. Le bois bûche tire sa source des boisements forestiers ou agricoles et possède un rendement de 75 % tandis que les granulés de bois, ayant le meilleur rendement parmi les 3 types (85 %), sont obtenus à partir de produits connexes de scierie. La plaquette de bois, quant à elle, offre un rendement de 80 % et est fabriquée à partir du broyage de branches, d’arbres forestiers ou de bocages. Il convient de noter qu’un bois bien fractionné est le gage d’une combustion quasi-complète et au meilleur rendement (comparé aux bois bûches).

Quels sont les avantages du bois énergie ?

Depuis la nuit des temps, le bois est considéré comme une source d’énergie facilement accessible et disponible. En effet, rien que sur le territoire français, les surfaces agricoles et forestières représentent environ 30 % de la zone métropolitaine, ce qui facilite l’approvisionnement en bois et en sous-produits forestiers ou agricoles. Il s’agit également d’une source d’énergie renouvelable à faible coût, notamment dans le cas de l’utilisation de bois bûches. Mais la biomasse solide est également une alternative idéale pour valoriser ses déchets que l’on peut transformer pour produire de l’électricité et du biogaz. Mais ce type d’énergie rejette également moins de CO2 que les énergies fossiles et constitue donc un bon moyen pour diminuer son empreinte carbone.

Quelles sont les particularités du biogaz ?
Quelles sont les trois familles de la biomasse ?

Plan du site