Quels sont les différents modes de chauffage électrique ?

Les chauffages électriques sont une option viable dans certaines situations, notamment lorsque les chauffages au gaz ne peuvent pas être installés. Le recours à un programmateur de niveau de chauffage connecté à tous les appareils de chauffage d’appoint est une technique permettant de minimiser l’utilisation du chauffage électrique. Ce programmateur vous permettra de régler les temps de réduction et de spécifier la température exacte de votre maison.

Le chauffage à inertie !

Le chauffage à inertie constitue une bonne option comme choisir un radiateur électrique, qui allie qualité et confort à la fois. En raison de son équipement à forte inertie, son concept de fonctionnement est basé sur la conservation de la température. La résistivité électrique de l’appareil peut être utilisée pour chauffer directement un fluide caloporteur ou un matériau. En raison de ses nombreux avantages, le radiateur électrique à inertie est fréquemment couplé à un système de chauffage central. Il permet la diffusion d’une chaleur douce qui, contrairement aux radiateurs électriques, n’assèche pas l’air. Contrairement au radiateur à accumulation, sa régulation est idéale et constante, évitant des écarts de température considérables et désagréables. Son fonctionnement repose principalement sur le rayonnement, complété par la convection naturelle pour fournir une chaleur uniforme dans toute la maison.

Les convecteurs électriques !

C’est le meilleur radiateur électrique du marché et de nombreuses familles en France en sont équipées. Ce type de radiateur fonctionne sur le principe de la convection, ce qui implique que l’air frais entre dans la partie inférieure du convecteur, se réchauffe en fonction de la résistivité électrique, puis s’échappe par la partie supérieure. Ce flux d’air est tout à fait naturel et repose sur le principe de la convection. L’air chaud ayant une densité plus faible que l’air froid, il monte naturellement vers le haut. Lorsque l’air chaud atteint le plafond, il entre en collision avec les parois plus froides, ce qui inverse le flux d’air. La résistance électrique produit un cycle naturel dans lequel l’air circule dans l’espace.

Les panneaux rayonnants !

La résistance électrique chauffe une plaque à fort pouvoir rayonnant, c’est ainsi que cet appareil crée de la chaleur. Pour mémoire, le rayonnement est la technique la plus confortable pour l’homme pour véhiculer la chaleur. Ce type de système de chauffage améliore l’homogénéité de la chaleur dans la pièce où il est installé. La sensation de réchauffement est plus rapide puisque ce produit rayonne directement au lieu de chauffer l’air de la pièce. Mais, aucun objet parasite ne doit être placé devant le radiateur, car cela provoquerait un déséquilibre dans la répartition de la chaleur de l’espace.

Développement durable : pourquoi et comment diminuer son bilan carbone ?
Toutes les chaudières peuvent-elles être équipées d’un thermostat ?