Développement durable : pourquoi et comment diminuer son bilan carbone ?

bilan carbone

Les entreprises jouent un rôle capital dans la lutte contre le réchauffement climatique. La réalisation d’un bilan carbone est une étape incontournable pour évaluer l’impact environnemental de votre entreprise. Mais pourquoi faire diminuer votre empreinte carbone ? Quels sont les avantages d’un bilan carbone ? Comment réduire l’empreinte carbone de votre entreprise ?

Bilan carbone : une étape indispensable pour le développement durable

Le bouleversement climatique affecte directement l’environnement et les populations. Le bilan carbone est un outil efficace mis en place par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), ou agence de la transition écologique. Il permet d’évaluer l’impact de l’activité des collectivités, des entreprises, des administrations et des particuliers sur l’environnement. Il s’agit notamment de contrôler les émissions de GES dans le but d’atteindre les objectifs de développement durable. Grâce au bilan carbone, il est possible d’évaluer les rejets émis par les activités humaines. Notez que les entreprises employant plus de 250 salariés ont l’obligation de limiter leurs émissions de GES.

Le bilan carbone concerne les émissions directes de GES liées à la production et aux transports des marchandises. Il tient compte également des émissions indirectes liées aux consommations énergétiques, à la fin de vie, au transport, à l’approvisionnement des produits, etc. Il existe deux types de bilans carbone (simplifié et complet), mais seul le bilan simplifié est obligatoire.

Sachez que le renouvellement du bilan doit s’effectuer tous les quatre ans. Toutes les entreprises œuvrant dans le secteur des transports (personnes, marchandises, déménagement, etc.) doivent réaliser ce bilan carbone. Grâce au bilan carbone, vous pouvez construire une stratégie RSE solide et améliorer votre image de marque.

Quels sont les principaux avantages d’un bilan carbone ?

Réaliser un bilan carbone et limiter vos émissions de GES vous procurent de nombreux avantages. Cette démarche permet de repérer les principales sources d’émissions de GES et de calculer les émissions de gaz à effet de serre de votre entreprise. Elle améliore notamment votre image. En fait, les consommateurs sont aujourd’hui plus exigeants envers les engagements écologiques des entreprises. Si une entreprise ne répond pas à leur exigence, ils passent certainement à la concurrence.

Le bilan carbone permet d’adopter une démarche plus écologique. Vous pouvez également faire des économies (réduction des coûts d’exploitation) et vous conformer aux réglementations en vigueur. Vous avez aussi la possibilité d’améliorer votre marque employeur. D’ailleurs, les jeunes talents cherchent un travail bien rémunéré et satisfaisant, mais ils veulent également s’engager auprès des entreprises qui partagent leurs valeurs.

Comment réduire son bilan carbone ?

Les entreprises sont obligées de réexaminer leurs pratiques pour diminuer leur impact environnemental face au changement climatique. Pour diminuer le bilan carbone d’une entreprise, il est nécessaire de mettre en place des actions en fonction des modes de transport utilisés. Vous pouvez par exemple optimiser les itinéraires et les flottes et adopter l’éco-conduite pour le transport routier. Pour le transport aérien, il est possible d’opter pour des biocarburants, d’améliorer les facteurs de charge ou de gérer au mieux le trafic aérien. Concernant le transport maritime, vous pouvez adopter une navigation lente, vous servir des carburants moins polluants ou maximiser les opérations logistiques.

D’autres actions sont également réalisables pour réduire l’impact des émissions de gaz à effet de serre liées au transport. Limitez le poids du vide, optimisez les emballages des marchandises et écartez les packagings non adaptés. En fait, les marchandises bien emballées minimisent les risques de retour, de détérioration, et diminuent les émissions de GES.

Pour avoir un bilan carbone neutre, il est conseillé de recourir à une flotte de véhicules ne produisant pas ou peu de GES. Choisissez un transporteur disposant des véhicules électriques. Privilégiez les circuits courts et préférez la livraison à vélo sur les courtes distances. Vous pouvez également neutraliser les émissions de GES liées au transport en adoptant des projets de transition écologique.

Quels sont les différents modes de chauffage électrique ?
Toutes les chaudières peuvent-elles être équipées d’un thermostat ?