Comment sont installées les éoliennes en mer ?

Publié le : 05 janvier 20224 mins de lecture

L’énergie éolienne change l’énergie mécanique en provenance du vent en énergie électrique. Qu’elle soit flottante ou posée sur le fond de la mer, une éolienne offshore bénéficie de vents plus réguliers, plus forts et plus fréquents qu’à terre. En milieu marin dans la décennie à venir, l’éolien représente le plus grand potentiel de développement d’énergie.

Les technologies de l’éolienne installés en mer

Les éoliennes posées sur le fond de la mer sont implantées sur des fondations directement clouées à la plate-forme continentale. Cependant, elle ne devra pas dépasser le 50 m de profondeur. Pour la poser sur les fonds marins, trois méthodes existent. Premièrement, un pieu géant est planté dans le sous-sol marin, c’est ce qu’on appelle « fondation monopieu ». Elle est soit implantée dans un trou percé avec une perceuse hydraulique, soit placée à l’aide d’un marteau hydraulique. Ensuite, la fondation en « Jacket » ou structure métallique. Celle-ci est un type de tour-treillis de 3 ou 4 pieds. Enfin, la fondation béton gravitaire. C’est le fait de construire un béton en vue de le poser sur fond marin. Elle assure la stabilité et soutient le poids des équipements.

L’éolienne installée d’une façon flottante

La technologie des éoliennes flottantes tient le relais à partir de plus de 50 m de profondeur. Fixées au sous-sol marin par des câbles, les éoliennes reposent sur des semelles flottantes. De nos jours, les technologies de l’éolien offshore en sont au stade des prototypes vérifiés en mer. Pour cela, trois options sont notamment discernées. Le premier nécessite une profondeur d’au moins 100 m sous l’éolienne. Il est celui d’un seul flotteur sous forme de SPAR. L’autre option est celle de la plateforme semi-submersible. Il est posé sur nombreux flotteurs, avec une fixation gravitaire standard. La dernière option est celle dite Tension Leg Platform. Celle-ci se caractérise par une fixation tendue, qui a pour conséquence de rigidifier le mouvement.

Des aérations plus fortes, des éoliennes plus puissantes

Contrairement à ceux des éoliennes terrestres classiques, les frais de production et d’installation des éoliennes en mer sont supérieurs. Néanmoins, leurs rendements sont plus élevés que l’autre. L’atout de l’offshore est que les vents y sont réguliers et plus forts. De plus, la production d’énergie peut monter jusqu’à 60 %. Tout cela, c’est grâce à la taille des turbines qui peuvent être 2 à 3 fois plus puissantes qu’une éolienne terrestre. Pour produire de l’énergie, la vitesse de vent doit être supérieure à 10 km par heure. La mer bénéficie de vents de 30 km/h en moyenne. Elle peut fournir 8 fois plus d’énergie qu’un site bénéficiant des vents de 15 km/h.

Les 3 inconvénients de l’énergie éolienne
Les 3 types d’éoliennes distinctes

Plan du site